Clothilde Lasserre

Si j’imagine que demain est une autre personne, elle est source d’interrogation, de différence, d’une autre vision du monde riche à partager. Le doute se transforme alors en échange et en espoir. Ce cheminement génère un angle de vue différent tel que se voir et voir l’autre avec recul.

La multiplicité de ces autres et de leurs regards ne sont, en réalité, que les promesses qu’offre demain. Alors si demain est l’autre, les liens se créent naturellement.

Mon « demain » est riche en couleur, en contrastes, en l’autre, pour générer de l’échange et partager grâce à l’art.